Votre sapin de Noel, bien plus qu’un simple arbre

Noël approche, il va donc être temps de penser à choisir votre sapin de Noël (si ce n’est déjà fait). Nordmann, Picéa, Fraseri, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Mais justement, qu’est-ce qui fait la valeur et le prix d’un sapin de Noël et pourquoi certaines variétés sont-elles plus chères que d’autres ? Explications

Le sapin de Noel belge en quelques chiffres

Commençons par planter le décor. Le sapin de Noël belge c’est :

  • 3,5 millions de sapins vendus à travers le monde
  • Plus de 3000 hectares exploités
  • 45 producteurs
  • À 80% du Nordmann

Doucement, doucement, tout doucement…

Un sapin de Noël digne de ce noms pousse vraiment très doucement. Ainsi, les modèles que nous vous proposons ne sont pas des jeunots ! Par exemple, un épicéa de 1m50 est déjà âgé de 5 ans. Tandis qu’un Nordmann de la même taille a déjà 7 ans.

Vous le voyez, la croissance des sapins n’est pas rapide mais en plus, le temps qu’ils leur faut pour grandir dépend de la variété. Ci-dessous, un tableau comparatif du rapport taille/âge entre le Picéa et le Nordmann (10 ans pour un beau Nordmann de 2m50 !).

tableau croissance sapin les jardins d'arquennes

Taillé comme un ninja !

Ok, un sapin pousse lentement mais est-ce que cela suffit à lui donner de la valeur ? Il pousse tout de même tout seul, non ? Et bien non, justement ! La jolie forme conique de votre sapin n’est pas tout à fait naturelle. Pour qu’il prenne cette belle allure régulière il a besoin d’être taillé. S’il était laissé à lui-même, votre sapin de Noël grandirait de manière plus chaotique et devrait être retaillé par la suite. Malheureusement, il se retrouverait avec de grosses branches coupées un peu partout ce qui ne serait pas très esthétique.

Seule solution pour qu’il soit de la bonne forme et bien « fini » : le tailler à plusieurs reprises. Cette taille s’opère avec une des «sabres» qu’il faut savoir manier avec une certaine habilité. Jetez un oeil sur Youtube, ça vaut la peine.

Tout (long) travail mérite salaire (en conséquence)

Vous l’aurez compris, il faut donc entretenir chaque sapin à la main et pendant de longues années. Hors, les producteurs de sapins sont des travailleurs qui doivent vivre comme tout un chacun. Faites un calcul rapide : un sapin de 10 ans vendu à +ou- 70€, ça ne fait pas grand-chose par année pour autant d’attention (sans compter que tous les sapins n’arrivent pas à maturité).

En conclusion

La production d’un fier sapin de Noël demande donc beaucoup de temps, des compétences particulières et énormément d’attentions, d’où sa valeur. Le sapin de Noël n’est définitivement pas un arbre comme les autres !

Si vous désirez recevoir d'autres articles comme celui-ci et être tenu informé de notre actualité, abonnez-vous à notre lettre de diffusion (en dessous de cet article) ou rejoignez-nous sur facebook !

Inscription à notre lettre d’information

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.